Dans l’œil d’un homme

Je n’ai pas besoin de toi pour exister, j’ai besoin de toi pour me sentir exister

Ce n’est pas mon reflet  que je cherche dans tes yeux c’est ton âme masculine que je veux toucher

J’ai besoin que ton œil reproduise ce clignement  du premier jour à l’infini et reflète ainsi ton envie de féconder ton regard en moi, de nous révéler autres, duels et ensembles

Non , ce n’est pas le reflet mais la lueur que j’appelle, nue et sans nuances qui me dispense de m’acharner sur mon corps, de l’habiller,  de le coiffer, de le maquiller comme un automate

Quand tu couvres ton regard c’est mon existence que tu bandes

C’est pourtant sur le corps d’une femme que tes yeux ont d’abord appris à voir, c’est sur sa poitrine que tu as fait le monde, réalisé ton univers, appris à t’inventer, appris à l’imaginer, à l’interroger et à te dévoiler

Donne moi corps à travers tes cils

Donne  moi vie

Eveille moi

Et raconte moi

Ce n’est pas de mon apparence que je suis obsédée mais de ton regard

Ecris moi à l’encre de tes yeux

Ecris moi en plan serré

J’ai tellement cherché ton regard que je l’ai, faut-il s’en étonner, trouvé. Et j’y suis restée agrippée. Car toutes ces images que me dévoilent les autres, ne sont pas nettes, ne sont pas moi, ne sont pas dans ton oeil. Elles me flattent, éphémères visions, mais ne m’émerveillent pas.

Tout mon mâle vient de ne trouver aucune saveur à être seule

Publicités

En passant

je n’ai pas besoin de toi pour exister

j’ai besoin de toi pour me sentir exister