Confidence intime

Confidence intime : souvent j’ai envie de prendre par la main ma fille pour l’éduquer ailleurs lã où elle se sentira un être à part entière, pas une moitié inférieure, celle du bas, c’est à dire un visage et un sexe. Souvent j’ai envie de l’emmener vivre en occident, là où il y a des théâtres de quartier, des cinémas de quartier, des expositions de quartier, des bibliothèque de quartier. Là où il y a des musiciens et des danseurs et des jongleurs qui investissent les trottoirs et pas seulement les bars et les cafés, les cafés et les bars. Là où l’école gratuite n’est pas une faillite, là où tout le monde à une couverture sociale et là où quand tu paies un service même une assurance maladie, elle te rembourse la valeur de ce que tu en attends. Là où elle sera aimée pour son esprit pas uniquement pour sa paire de jambes. Là où j’aurai moins peur du regard des hommes sur son corps frêle de mineur.
Mais quelque chose me retient ici. Ce n’est pas une zone de confort car je place le confort dans la libre jouissance des droits. Peut-être est-ce l’amour viscéral de ce pays qui ne nous le rend pas ou si mal… Peut être est-ce l’envie de ne pas le laisser être détruit par ceux qui le vampirisent au lieu de le servir et qui restent froids malgré la beauté de ses reliefs et des yeux si grands ouverts de ses habitants

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s